Le soif d’apprendre partout – Guest post par @Yendial au Hub Forum

et apprendre tout le temps

La Génération Y exprime ce sentiment plus fortement : il faut pouvoir apprendre partout, tout le temps. C’est le résultat de la société en 2012 : plus ouverte, plus immédiate, et aussi plus “consommatrice de bonheur” (sans entrer dans un débat philosophique sur la société de consommation et le bonheur où Luc Ferry le ferait mieux que moi).

Travailler, c’est apprendre. Au-delà de l’expertise professionnelle, c’est apprendre à travailler avec les autres, les connaître, les comprendre et donc se comprendre soi-même.

Grandir, se développer, une route vers une satisfaction, pour ne pas employer un mot plus ambitieux : le bonheur. Finalement, l’objectif de toute la vie est le bonheur et il se trouve aussi dans le travail, souvent plus facilement que dans la vie personnelle.

La question stratégique qui se pose : comment allier l’apprentissage — voire le bonheur — aux résultats ?

*Cette série de posts par Yendi Dial est inspirée par la participation au Hub Forum 2012. Yendi travaille au Myndset Company

Interview avec Jérôme Serre, fondateur d'ExploLab, Incubateur pour l'Innovation, l'Internet & le Mobile

Jérôme Serre est un bon ami de mes jours chez L’Oréal.  Il a plus de 15 ans d’expérience dans le pilotage de projets innovants et la création d’entreprise.   Un “serial entrepreneur,” il a créé plusieurs entreprises avant de créer, avec Daniel Jasmin, le cabinet de conseil en stratégie et innovation, ExploLab en 2007.

EduPad, le projet dont a parlé Jérôme, qui permet à des enseignants et des éditeurs de publier simplement et sans développement des applications éducatives sur les principaux app stores (e.g. iTunes).  Les premières applications disponibles pour iPad s’adressent aux enfants en CM2 et couvrent les programmes officels de mathématiques et de Français.  L’application s’appelle iTooch.  Il existe des versions d’évaluation gratuites (“lite”) et des version complètes à 6 euros ($8 aux Etats-Unis pour la version américaine).    Voici iTooch Maths pour CM2 sur iTunes.  Les applications eduPad ont été selectionnées par la Corrèze, qui est le premier département à avoir équipé tous les élèves entrant en 6ème avec des tablettes iPad.

GAGNEZ UNE APPLI: UNE OFFRE POUR VOUS

L’offre de Jérôme pour les auditeurs:  10 applications de eduPad.  Il suffit de soumettre votre intérêt pour l’application sur ce blog et Jérôme vous reviendra pour vous donner le code d’accès gratuit.  Les consignes (i.e. le texte qui vient généralement écrit en très petit): L’offre sera pour les 10 premières personnes qui publient un commentaire que Jérôme jugera apte (premiers arrivés, premiers servis).  Limite d’une application par personne.  Date limite: lundi, le 28 février, 2011!

Continue reading

Le Télétravail en France – Une vraie opportunité à saisir

Le télétravail très en retard en France.

Télétravail - la technologie rend le travail à distance pratique

Avant d’embarquer sur le sujet du télétravail en France, il faudrait définir ce que c’est.  En m’appuyant sur la définition de l’Accord-Cadre Européen du 16 juillet 2002, le télétravail est le travail qui se fait à distance du bureau grâce aux technologies, principalement à la maison ou dans un local qui est plus pratique par rapport au domicile (par exemple: un centre de télétravail), et cela de façon régulière.   Ce travail doit s’accomplir pendant les horaires habituels du travail et peut être soit un travail spécifique, ou à temps partiel, mais jamais celui ramené ponctuellement ou même chroniquement à la maison.

Le télétravail – un réel intérêt stratégique

A mon avis, le télétravail porte un intérêt absolument stratégique pour les entreprises.  L’intérêt semble gagnant-gagnant pour tous, avec des avantages économiques (gain de productivité, souplesse d’organisation…), ergonomiques (qualité de vie pour le salarié, éviter les temps de transport et les bouchons) et donc écologiques. Quand on entend tous les malheurs et le mal-être des salariés d’entreprise, il semblerait critique de trouver des solutions.  Un dispositif de télétravail devrait à mon sens en faire partie (parmi d’autres actions, bien entendu). Continue reading

La Grève: La vraie solution pour faire accepter le télétravail en France?

En grève - Pour le télétravail

En grève - Pour le télétravail

Il est bien connu que la France est en retard sur le télétravail par rapport à la moyenne de l’Europe et, encore plus vis-à-vis l’Amérique du Nord.  Il semblerait selon les dernières statistiques publiées par le Centre d’Analyse Stratégique (CAE) en 2009, que la France compte désormais 9% des ses employés salariés qui font du télétravail versus 13% en Europe (35% en Finlande) et au-dessus de 21% aux Etats-Unis.  Cependant, selon cette étude, 64% des français considèrent le télétravail comme un critère essentiel dans le choix de leur nouvel emploi. (Caveat: étude sur juste 100 personnes). Continue reading

Entretien Anne-Sophie Bordry – L'Internet en France

Entretien avec Anne-Sophie Bordry, jusqu’à récemment conseiller auprès de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, auprès du Premier ministre.  Précédemment, Anne-Sophie a travaillé 6 ans en tant qu’attachée auprès d’un parlementaire de la Commission, ensuite comme chargée de mission à la Direction de Développement des Médias (DDM) et puis comme Directrice des relations extérieures pour Metro France (presse gratuite).

Dans cette émission radio téléchargeable (“podcast”) avec Anne-Sophie, nous avons discuté de plusieurs thématiques autour du développement de l’Internet en France.  Les sujets abordés comprennent l’impact de l’arrivée en 2011 de la television HD connectée à la TNT, les évolutions dans l’apprentissage à distance, l’opportunité du télé-travail, la croissance d’eCommerce et la coordination des politiques publiques numériques au sein du gouvernement.

Continue reading

Quand l'écran brouille les images (part II) – Universite d'Ete 2010

Animée par Nicolas Prissette, du Journal du Dimanche, j’ai assisté à cette conference-débat, “Quand l’écran brouille les images,” lors de l’Université d’Été 2010 du MEDEF, sur des sujets très vastes autour de l’internet, la dématérialisation du monde, le poids de l’image…  Voici la deuxième partie du résumé (première partie avec présentation des autres participants) des points clés qui m’ont le plus frappés, avec quelques commentaires à moi en couleur. Continue reading

Notetonprof – Le Monde en parle… et Luc Chatel?

J’ai lu l’article du Monde ce matin qui explique l’arrivée en France d’un nouveau site qui permet de noter son professeur. Ce nouveau site s’appelle: notetonprof.com, lancé par Campus Citizen (basé à San Francisco).  Le site (photo en-bas) annonce presque 14,000 notes déjà.  C’est le genre de site qui s’installe et se propage forcement par bouche à l’oreille, donc une fois que quelques étudiants d’une école y vont, le reste des étudiants suivront naturellement.  Hormis le dessin peu valorisant de l’étudiant en haut à droite, j’espère que l’initiative fonctionnera mieux que les pionniers note2be.

Cependant, l’article du Monde indique que, contrairement à ce que je pensais dans mon billet précédent sur ce sujet, le site note2be reste inactif et qu’il aurait été cédé à une organisation au Brésil (à Rio). Comme leur site indique, “Désormais, d’autres présideront aux destinés du site que nous avons créé. Ils le feront du Brésil avec leur propre tempérament et leurs propres ambitions. Ils le feront à l’abri de toute intervention de la loi française.” A suivre.

L'étudiant qui peut noter son professeur

C’est un sujet qui continue à attirer l’attention dans le blogosphère. Je cite quelques uns: “Unique et commun” ou Le Cafe Pédagogique.  Que dira Mr Luc Chatel?

Personnellement, je reste en faveur de ce genre de démarche.  Les bons professeurs n’ont pas peur de ce type de notation.  Mais si les étudiants peuvent se montrer honnêtes et constructifs — comme ils font de façon générale sur d’autres sites comparables dans d’autres pays — je pense que notetonprof ou note2be seront bénéfiques.  Allons-y!

Note2be : la notation des professeurs de retour en ligne

Voici une bonne nouvelle pour les amateurs de la liberté d’expression … surtout dans le milieu de l’Education. J’ai reçu aujourd’hui un message email qui me faisait comprendre que le site note2be revit encore. J’avais écrit sur ce site en février 2008 (lire ici).

Note2Be logoLe site affiche que, dans le mois de juin, la Justice allemande a validé la notation des professeurs en ligne par Spickmich, un site équivalent de note2be en Allemagne. Voici la nouvelle relayée par Netlex France et de CIDAL. Comme le dit l’article de CIDAL, “[l]a décision de la BGH [la Cour Allemande] ne s’applique pas à l’ensemble des portails d’évaluation en ligne,” donc ce n’est pas encore gagné pour tous. En tous cas, les sites semblables aux États-Unis continuent à marcher, tel que RateMyTeachers qui affiche maintenant 11 millions de notations (sur des écoles en GB, Irelande, Canada, Australie et NZ aussi) où RateMyProfessors qui a 8 millions de notations (+2 millions depuis fév 2008).

Je suis curieux de savoir si la communauté d’étudiants en France se sont (re-)mis à noter leurs professeurs avec ferveur… Note2Be affiche qu’il y a 165,000 inscrits. En tous cas, je l’espère! Et si jamais, je me retrouve devant des étudiants, j’en parlerai. Et puis, comme le fera l’Angleterre pour les médecins, je pense que ça serait une idée formidable pour la France de faire pareil ici. Un véritable “check up” voire révolution.  Si jamais ça se faisait, ça n’arrangera pas tout de suite la pénurie de médecins actuellement en France (selon Challenges Oct 22, 2009), plus de 600 postes de médecins généralistes sur 3300 offerts cette année sont restés vacants.

Qu’en dites vous sur la notation des professeurs et des médecins?

SNCF – C'est pas le moment!

Voici la publicité actuelle de la SNCF en abri-bus: “C’est pas le Moment!”
SNCF C'est pas le moment

C’est pas le Moment? C’est pas une faute? Faut-il faire une faute de français pour se faire remarquer? Ou, est-ce que la langue française est en train d’évoluer tellement que ça devient la norme d’exclure le “ne”? J’ai été frappé par l’idée que la SNCF (www.voyages-sncf.com) l’ait accepté dans leur publicité. J’ai pensé, même, que peut-être c’est peut-être une référence culturelle qui m’échappe? Mais, peut-être, c’est la SNCF qui est dans l’air du temps, surfant sur le succès de “C’est pas sorcier”?   Qu’en pensez-vous?

Bi-Bop : Qui s'en souvient de…?

Bi-Bop BorneJ’ai vu cette petite bande tricolore (gauche) autour d’un poteau et ça m’a rappelé le début de l’aventure “mobile” pour moi: mon premier Bi-Bop (droite). Il s’agissait des années 1993-1994. Je faisais parti des 300,000 cobayes…au début je me sentais un peu James Bond… mais c’était back to reality Bi-Bop Telephoneavec la recherche des bornes (la bande), la connexion très erratique. Ainsi, l’abonnement n’a duré qu’un an. J’ai le souvenir de l’avoir vendu à un copain volontaire (merci Nicolas).

Maintenant, l’appareil Bi-Bop se vend aux collectionneurs (ici sur PriceMinister à 150 euros, ou à 120 euros sur eBay). Ils sont marrant, d’ailleurs, sur PriceMinister car ils l’appellent un téléphone fixe. Si tu as conservé le tien, Nico, c’est peut-être un bon deal de le vendre maintenant.

Ma question: quand vont disparaître ces petits bandeaux bleu, blanc et pas si vert?